Motion

Archive #5

« J’ai entrepris de numériser l’entier de ma photothèque argentique. Et je publie régulièrement une sélection des images numérisées, au fur et à mesure de l’avancement de ce travail. Les photographies sont publiées telles quelles, sans aucun traitement (excepté l’inversion pour les films négatifs). Je vous laisse apprécier ces images, âgées de plusieurs dizaines d’années pour certaines, avec l'affection qu'offre le souvenir, et le respect que l’on doit à une vieille dame… » 

 

Les longues soirées d'hiver, et les weekends froids et pluvieux sont à nouveaux là. Pour beaucoup un temps d'abattement, pour moi l'occasion de me réjouir: c'est le temps d'un café chaud, d'un peu de jazz, et de se replonger dans l'avancement de ces archives, en regardant la pluie tomber par la fenêtre. Un temps de mélancolie heureuse, propre à ces images ressurgissant du passé.

Si la culture a toujours été présente dans ma vie, notamment à travers le théâtre, une autre de ses formes fût au travers du cinéma: le premier pas dans ce milieu date de 2004, lors du tournage du court-métrage «Sens Critique», d'Eduardo Carenno. Si la plupart des images du tournage ont été réalisées en négatif, plus adapté à la situation, voici néanmoins une petite série en diapositive, échappée des classeurs… 

135mm / Diapositive en bande / Numérisation: #648

Takalyde #1

Takalyde | On est cerné. 

On vous en parlait déjà en octobre dernier: Takalyde, groupe de rock lausannois, sort son premier album Silencieuse. Et pour l'occasion, j'ai eu l'honneur de réaliser leur premier clip «On est cerné». Une magnifique expérience et une très belle collaboration. Merci encore à tous les participants pour cette fabuleuse énergie! 

Et n'hésitez pas à partager autour de vous, et à aller faire un tour sur leur site: www.takalyde.ch. On espère que vous appréciez le résultat! 

Bestial.

Ils sont quatre. Ils s'appellent David, Etienne, Romain, Sylvain. Ils sont Takalyde. Ils jouent du rock, et ils le jouent bien! Et je suis honoré de tourner leur prochain clip On est cerné!”.

En attendant de pouvoir admirer le résultat, voici quelques images du tournage! Merci à toute l'équipe pour votre magnifique énergie,  ça rock!

Crédit photographique: ©2013 Takalyde 

Mémoires.

«Mon frère se marie» de Jean-Stéphane Bron, 2005 / Crédits: Box Productions

La photographie a l'avantage de n'appartenir à aucun milieu en particulier, et à tous à la fois. Elle ouvre leurs portes, qu'elle y soit considérée ou non, et invite à de nombreuses expériences. Plusieurs événements marquants ont ponctué mes années de photographe. Rencontres. Lieux. Moments. Elle vit et témoigne.

Vous trouverez désormais sur le site une page «revue de presse»  retraçant les événements majeurs de ces années de photographie.

Développement.

Making-of #1 | «Take five»

Kodak a longuement forgé l'inconscient collectif à croire que la photographie s'arrêtait à la prise de vue: «clic-clac Kodak». Pourtant, les deux tiers de mon travail photographique se passent en postproduction. La chambre noire troque sa chimie contre de l'électronique, mais le procédé reste le même. 

À l'image d'un sculpteur, où la prise de vue définirait mon matériau, et sa qualité. La taille, elle, vient ensuite: choix de l'orientation du travail, sélection des images en conséquence, et finissage. Le procédé est le même dans les deux cas: choisir sa forme, enlever le superflu, ne garder que l'essentiel, et l'affiner. Autant que possible.