Inventaire.

Torres del Paine, Chili.

 
Mais c’est le propre des longs voyages que d’en ramener tout autre chose que ce que l’on allait y chercher.
— Nicolas Bouvier
 

Certains font leur « bucket list »; une liste de choses à faire, de lieux à voir, d'expériences à vivre. Un rappel de ce que l'on aimerait accomplir durant sa vie. Plutôt que de projeter dans le future, voici au contraire un inventaire des moments précieux que j’ai eu la chance de vivre au fur et à mesure de ce voyage. Une liste amenée à s'allonger au fil des jours… 


Mars.

MADRID | ESPAGNE: Aéroport de Madrid. Se préparer pour un vol sans retour. Quitter le tarmac au coucher du soleil, et partir vers l’ouest. Alors, poursuivant le soleil, pouvoir admirer par le hublot plus de 2h30 durant le coucher de soleil le plus long de ma vie! 

 

BUENOS AIRES | ARGENTINE: Regarder la carte; marcher dans la rue; sur le toit de l’hôtel, boire une bière, et regarder la ville; regarder le ciel. Et à chaque fois s’émerveiller de se savoir à l’autre bout du monde; de l’autre côté du globe. Un sentiment qui revient à tout moment, par surprise, délicieusement. Juste se savoir ici, à cet instant. 

 

USHUAÏA | ARGENTINE: Atteindre la ville la plus australe de la planète; la fin du monde civilisé. Mythe de notre inconscient collectif depuis des années, et soudain y être. Et y voir les premières neiges… 

 

USHUAÏA | ARGENTINE: Naviguer sur le canal de Beagles, et pour la première fois de ma vie voir des baleines: une mère et son petit. Les suivre une heure durant, traverser sur les eaux chiliennes tout en évitant les navettes de surveillances. Et finalement, apothéose, voir la mère se dresser et sauter hors de l’eau! 

 

USHUAÏA | ARGENTINE: Randonner au petit matin, premier et seul, dans le parque national «Tierra del Fuego». Marcher au seul bruit des clapotis de l’eau, la nature encore gelée et le soleil se réveillant tous les deux en douceur. Faire une randonnée de 10h en 6h, dont 1000m d'ascension parcouru en 2h30, et se retrouver seul, au sommet, à lutter contre des vents puissants, peinant à tenir debout, et contempler la fin du monde civilisé. 


Avril.

EL CALAFATE | ARGENTINE: Marcher sur le «Perito Moreno», impressionnant bloque de glace bleutée, de plus de 70 mètres de hauteur, un des seuls glaciers d’Amérique du Sud à ne pas reculer. Au retour, boire un whisky on the rocks! -une fois n’est pas coutume- glacé par le glacier lui-même! 

 

PUERTO NATALES | CHILI: En une seule journée, faire le checkout d’un hôtel, prendre un bus durant 5h, traverser deux contrôles de frontière, faire le checkin d’un autre hôtel, assister à une séance d’information, organiser un treck de 5 jours en montagne, acheter le nécessaire, appeler une ambulance, faire son sac, faire un tour de la ville, et terminer la soirée en allant au restaurant… 

 

TORRES DEL PAINE | CHILI:  Après cinq jours de marche continus, avant le lever du soleil, monter seul plus d’une heure durant, à la lampe frontale, aux «Torres». Et assister au lever de soleil, magnifique, sur ces fameuses tours incroyables… 

 

EL CHALTEN | ARGENTINE: Randonner seul dans la nature magnifique, avec un temps fabuleux. Se sentir serein, vivant, apaisé. Admirer le vol des condors, majestueux, planant indéfiniment sans jamais battre des ailes. 

 

EL BOLSÓN | ARGENTINE: Parcourir plus de 20km de marche, 4000 mètres de dénivelés, accompagné par un chien errant surgit de nulle part. Atteindre seuls le sommet à 2200 mètres guidé par ce chien incroyable, et finalement voir un condor nous survoler à peine à quelques dizaines de mètres de distance… 

 

BARILOCHE | ARGENTINE: Se retrouver bloqué en montagne. Éprouver toutes les émotions de stresse, de panique, de honte, de colère et de rage. Sentir les limites; le risque réel, et la soudaine fragilité de la vie. Puis rationaliser, optimiser, et passer la nuit à la belle étoile. Sentir alors tout ce dont on est capable. Et plusieurs heures plus tard assister, à flanc de montagne, au lever du soleil magnifique, promesse d’un jour nouveau… 


Mai.

MENDOZA | ARGENTINE: Dans une autre vie, sur un autre continent, retrouver un ami. Se retrouver, proches, et pourtant à l’autre bout du monde… 

 

MENDOZA | ARGENTINE: Admirer un magnifique coucher de soleil sur la Cordillère des Andes par la fenêtre de ma chambre… 

 

MENDOZA | ARGENTINE: Traverser la Cordillère des Andes en bus, et passer la frontière du Chili à presque 4000 mètres d’altitude… 

 

SANTIAGO | CHILI: Survoler les Andes, et contempler cette mer de montagne magnifique bordée de nuages et couverte de neige… 

 

CAFAYATE | ARGENTINE: Boire du «Torrontes», sépage cultivé ici sur les vignobles les plus hauts au monde, et qui produit un vin propre et unique à cette région! 

 

PURMAMARCA | ARGENTINE (Nouveau record!): Accompagné de deux français, passer mon premier col à 4000 mètres d'altitude. Tous les trois, pris de vertiges, se sentir fébriles, la tête tournant, comme légèrement alcoolisés, le souffle court, et sentir le coeur battre fort. 

 

TILCARA | ARGENTINE: Manger ma première viande la Lama (et mon premier «Fernet-Coca»). Et mes premières feuilles de «Coca» pour faire face à l’altitude; sensation de picotement et d’engourdissement dans la bouche, comme une anesthésie, puis, comme une overdose de café, se sentir plus vif, plus présent, avec une forme d’énergie ou d’excitation nouvelle. 


Juin.

HUMAHUACA | ARGENTINE (Nouveau record!): Monter au sommet du mont Hornocal, admirer la montagne au 14 couleurs. Mon plus haut sommet pour l’instant, à 4350 mètres!

 

UYUNI | BOLIVIE: Passer 4 jours en plein désert, émerveillé par des paysages incroyables, mélange de roches, de sables, de lagunes, et affronter des températures frigorifiques la nuit. Admirer un ciel incroyable, absent de toute pollution lumineuse, et admirer la Voie lactée à l’oeil nu… 

 

UYUNI | BOLIVIE (Nouveau record!): Se retrouver bloqué par la neige en plein désert, à devoir pousser les jeeps et creuser, le tout à 4850 mètres d’altitude! 

 

UYUNI | BOLIVIE: Voir des flamands roses à plus de 4000 mètres d’altitude, en plein désert… 

 

POTOSÍ | BOLIVIE: Visiter Potosí, la ville la plus haute du monde, ancienne plus grande ville de l’Amérique du Sud, fondement de la monnaie et du capitalisme moderne. Y côtoyer l’histoire de la monnaie et de l’argent, et pénétrer dans ces mines où reposent plus de 8 millions d’âmes… 

 

LA PAZ | BOLIVIE: Visiter La Paz, la capitale la plus haute du monde! Véritable jungle urbaine s’étalant sur presque 1000 mètres de dénivelés. 

 

LA PAZ | BOLIVIE: En VTT, descendre la route la plus dangereuse du monde, faisant entre 200 et 300 victimes chaque année, soit un véhicule disparaissant dans ses précipices toutes les deux semaines. 64km de route, partant de 4650 mètres pour arriver à 1200 mètres d’altitude (3400 mètres de dénivelé!), et des précipices de plus de 600 mètres. Traverser en une journée des paysages de montagne, des jungles humides, et des plaines sèches… 


JUILLET.

COPACABANA | BOLIVIE: Visiter le mythique lac Titicaca! Le traverser, admirer ses teintes bleutées tel un saphir au milieu de cet écrin de terre aride. Admirer un coucher de soleil sur ce paysage magnifique… 

 

CUSCO | PÉROU (Nouveau record!): Randonner sur le Mont Vinicunca, et passer le cap des 5’000 mètres! Monter à 5200m d’altitude, et admirer cette montagne colorée de multiples teintes! Puis, à 5000 mètres, faire un sprint en étant hors d’haleine! 

 

MACHU PICCHU | PÉROU: Partir pour l’un des 25 plus beau trek au monde selon le National Geographic: Le Salkantay Trek, 5 jours de marches se terminant au pied du Machu Picchu. Dans la même journée, traverser des paysages de montagnes enneigées et de jungle peuplée de colibris. Le dernier jour, avant l’aube, monter durant 40min les marches menant au Machu Picchu, et arriver le 7ème sur le site. Dans la journée, faire en tout plus de 7’200 marches… 

 

RESERVA TAMBOPATA (Puerto Maldonado) | PÉROU: Rejoindre l’Amazonie. Me sentir soudain de retour à la maison, apaisé. Je me sens chez moi. Cette odeur, cette atmosphère humide, ces pistes poussiéreuses remplie de motos… S’enfoncer dans la réserve, et durant 4 jours, observer la faune et la flore dans cette terre préservée. Admirer des coucher de soleils magnifiques, observer des loutres géante jouer et chasser le piranha, des singes, des scorpions, des serpents… suivre un caïman de trois mètres durant plus dune heure au milieu de la nuit, se retrouver à moins d’un mètre de lui. Manger des termites, des larves, et voir des dizaines de millier de papillons s’envoler à la nuit tombée… 

 

RESERVA TAMBOPATA (Puerto Maldonado) | PÉROU: Levé à 3h, et partir dans le noir. Prendre la barque pour traverser le lac, et se retrouver au milieu de l’eau, dans la jungle, sous le ciel étoilé, la Voie Lactée visible à l’oeil nu, La Croix du sud au dessus de nous, juste le bruit des clafoutis de nos rames, à regarder l’aube se lever, et entendre au loin les clans de singes hurleurs émettre une forme de chant rauque et grave, qui berce la nuit. Moment unique, particulier, sauvage et beau! 

 

RESERVA TAMBOPATA (Puerto Maldonado) | PÉROU: Observer les aras au petit matin, et avoir l’honneur de recevoir une fiente de hara sur mon appareil photo! 


Août. 

AREQUIPA | PÉROU: Escalader le volcan Chachani. Monter à 6’075 mètres d’altitude. Le faire pour moi et pour le Nonno, en sa mémoire. Savoir que faire quelque chose d’extraordinaire en sa mémoire est le mieux que je puise faire. Atteindre mes limites, mais arriver au sommet, passer les 6’000 mètres! Arriver au sommet et m’endormir d’épuisement. 20min plus tard, là, à 6075 mètres, déboucher la bière que nous avions amenée avec nous! 

 

NAZCAS | PÉROU: Découvrir la civilisation Nazcas: voler au dessus des kilomètres carrés de lignes, formes et figures dessinées par ce peuple il y a plus de deux mille ans dans le désert, mystère toujours insoluble. Continuer en découvrant le cimetière de Chauchilla, avec des momies toujours intactes, des cheveux de 3m de longs, leurs offrandes, partir dans le désert au soleil couchant, dans la direction de Cahuachi, et voir le site surgir de nulle part entre deux dunes, dans la lumière du soir. Incroyable! Arriver seuls sur le site, et l’explorer dans le couchant. Rentrer dans le noir… Incroyable! 

 

HUACACHINA | PÉROU: Arriver à Ica, ville qui s'enfonce dans le désert. Loger dans un petit oasis et admirer le désert, voir ce vide qui semble si plein, s'y enfoncer, moment magique! 

 

IQUITOS | PÉROU: Au milieu de l'Amazonie, passer la nuit chez un chaman, et suivre une cérémonie de l'Ayahuasca, la liane des morts, médecine utilisée depuis des millénaire pour ouvrir son esprit, et se connecter au monde… 

 

IQUITOS | PÉROU: Passer une journée dans une île/réserve qui s'occupe de singes, et passer la journée à jouer avec eux, les prendre dans les bras, les nourrir, marcher avec eux, presque humains, ces animaux libres et affectueux… Journée extraordinaire! 

 

IQUITOS | PÉROU: Prendre une lancha, ferry populaire, et naviguer sur le fleuve Amazone, trois jours durant, dormir en hamac, voyager avec les locaux, et admirer les lever/coucher de soleil sur le fleuve… 


Septembre. 

LETICIA | COLOMBIE: Arriver à Leticia, ancienne plaque tournante du traffic de drogue il y a encore dix ans à peine. Être au milieu de l'Amazonie, loin de tout, à l’endroit où se rejoignent les trois pays, Pérou, Colombie et Brésil! 

 

LETICIA | COLOMBIE: Manger du piranha pour la première fois de ma vie. Excellent, quoique les arrêtes sont très présentes, presque osseuses! 

 

BOGOTA | COLOMBIE: Devenir millionnaire (en Pesos) ! 

 

ZIPAQUIRA | COLOMBIE: Boire un café dans une cathédrale à 180m sous terre! Ancienne mine désormais en partie reconvertie en Cathédrale. 

 

BOGOTA | COLOMBIE: À deux reprises, croiser le chemin du Pape qui visite l'Amérique du Sud. 

 

CARTHAGÈNE | COLOMBIE: Boire quelques Mojitos et danser la salsa au Havana Club, club de Salsa mythique où même Hillary Clinton a passé une soirée. 

 

ISLA GRANDE | COLOMBIE: Nager dans une barrière de corail… Admirer les coraux, poissons, faire du snorkling durant des heures… 

 

ISLA GRANDE | COLOMBIE: Voir la maison de Pablo Escobar située sur l'île, ainsi que son avion, coulé à 5m de profondeur… 

 

ISLA GRANDE | COLOMBIE: Nager dans la "Lagune Enchantée", lagune remplie de plancton illuminassent, qui réagissant aux mouvements, s'illumine lorsque l'on y nage, moment magique et irréel! 

 

MEDELLíN | COLOMBIE: Pouvoir se balader à Medellín, ancienne ville de Pablo Escobar, qui possédait le plus haut taux d’homicide du monde il y a 20ans. Y faire la fête, au son de la Salsa et du Reggaetón. 

 

CALLI | COLOMBIE: Suivre le festival mondial de Salsa à Cali, admirer les couples/groupes faire des démos et participer aux compétitions des différentes catégories, impressionnants, dans cette ville qui vit pour la Salsa! 


OCTOBRE.

ANTANARIVO | MADAGASCAR: Arriver à Madagascar en même temps que la peste. Une épidémie vient de commencer, faisant déjà plusieurs morts. La forme pulmonique, transmissible d’humain à humain, a déjà atteint la capitale été peu tuer en 24h… Survivre à une épidémie de peste: check! 

 

ANTANARIVO | MADAGASCAR: Si la saison de la peste commence, c’est aussi la saison des mangues! Manger de délicieuses mangues à tout moment, les cueillir directement sur les manguiers, s’en régaler sans fin! 

 

ANTANARIVO | MADAGASCAR: Manger du zébu au manioc avec des brèdes, accompagnées de leur fleur provoquant une petite anesthésie de la bouche. 

 

FIANAR | MADAGASCAR: Prendre le FCE, train qui met entre 12h et 24h pour relier ses destinations, s’arrêtant dans plus de 17 petites gares de villages isolés… 

 

MANAKARA | MADAGASCAR: Admirer l’océan indien depuis la plage, et savourer une délicieuse langouste accompagnée de poissons, péchés le matin même… 

 

TSIRIBIHINA | MADAGASCAR: Trois jours durant, descendre la rivière Tsiribihina en pirogue, campant sur ses rives… 

 

TSIRIBIHINA | MADAGASCAR: Pour la première fois de ma vie, voir des lémuriens, des caméléons libres, et des baobabs… 

 

MORONDAVA | MADAGASCAR: Admirer l’allée des baobabs au coucher du soleil, emblème mythique de Madagascar…